mercredi 11 mars 2015

A moi Sainte Baume!

C'est un rouge souple. Pas du genre qui emporte la bouche ou vous oblige à mâcher. Du style qui coule de source. Un vin reposant et pourtant plein de fruits et des beaux : du carignan pur de la Sainte-Baume, Monsieur. Des raisins bien élevés - pas trop dociles tout de même - et d'une fraîcheur à se damner : la rançon d'un combat acharné mené à quatre cents mètres d'altitude contre une invasion de chênes sauvages, de genêts et d'arbousiers. Ça valait le jus, comme on dit. Ce rouge-là est un provençal, fier comme un type qui revient de loin et s'est fait tout seul. Et pourtant, il chante au palais comme les cigales.

C'est encore plus marrant quand on connaît l'histoire de son vigneron : un universitaire broyé par les contradictions de la politique et recraché un jour, comme Jonas, sur les rivages de la méditerranée, un vague brevet agricole en poche. C'est drôle, la vie. Le gaillard est aussi complexe que son vin est simple, net et limpide. Plus il sue sang et eau, plus c'est dur, plus le nectar est facile, charmant et tendre.

Le nom de cette bouteille fameuse ? L'Antidote. Et de médicament, c'en est un... Contre ces vins prétentieux que l'on vous vend parfois, ici, à prix d'or, contre le virus du "tous pareils" et aussi la tentation de jeter l'éponge. C'est fou, le courage qu'on peut trouver au fond d'un verre !

Domaine des Terres promises
Jean-Christophe Comor
Fioussac, Chemin de la persévérance
83 136 La Roquebrussanne
Tél. : 06 81 93 64 11
L'Antidote 2013, IGP Sainte-Baume, 10 euros

1 commentaire:

Lilou a dit…

Je préfère aussi les vins moins connus, mais qui ont une vraie histoire !